Les maisons de force, prisons d’Etat

Posté par philippepoisson le 30 octobre 2008

 » Maisons de force, prisons d’Etat : « Il n’y eut, jusqu’à la seconde moitié du XVIIIe siècle, de maisons de force que les prisons d’État : ces forteresses militaires assuraient la défense de la nation (sur les frontières) ou de la ville (la Bastille et Vincennes à Paris) contre l’ennemi extérieur, mais aussi contre l’ennemi intérieur (espions, traîtres, prisonniers politiques et prisonniers d’opinion) qui y était enfermé par lettre de cachet. À partir du règne de Louis XIV, les maisons de force se multiplièrent, beaucoup d’entre elles étant gérées par un ordre religieux. Elles accueillaient, moyennant un prix de pension versé par la famille ou l’État, les délinquants objets d’une lettre de cachet ou d’une mesure de correction paternelle, mais aussi les fous, les défigurés, et bien d’autres catégories de misère. » »

Les maisons de force, prisons d'Etat dans Prisons de l'Ancien Régime pdf lesmaisonsdeforceprisonsdetat.pdf

Laisser un commentaire

 

Home |
ECOLOBLOG |
LES ENFANTS: L'AVENIR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kyziah au Sénégal
| " COUREUR DES BOIS " Le bl...
| TSTL : Technicien Supérieur...